Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 19:31

 

Disneyland Paris, en collaboration avec Pôle emploi, organise régulièrement des sessions de recrutement pour le parc d'attraction, dans les différentes régions françaises. Dans le sud-est, l'étape se déroule à Aix. Prochain rendez-vous avec des recruteurs, les 18 et 19 mars prochains, au centre des congrès.

De barman à électromécanicien, en passant par surveillant de baignade et même palefrenier, la fourchette d'emplois est large.

Vous souhaitez candidater ? Pour cela, vous devez postuler en ligne, en amont, sur http://disneylandparis-casting.com.

L'entreprise propose "des CDD de 2 à 6 mois et des CDI".

Repost 0
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 13:30

Disneyland Paris a mis en place une cellule de gestion des plaintes pour discrimination, animée par les salariés de l'entreprise. Une initiative atypique, lauréate 2012 des Trophées de la Diversité, mais qui suscite aussi des critiques…

37 plaintes pour discrimination : c’est le nombre de dossiers traités l’an dernier par la cellule d’écoute anti-discrimination de Disneyland Paris, site où cohabite une centaine de nationalités. Créée en septembre 2011, l’Instance pour la Diversité et l’Egalité des Cast Members » (I.D.E©M) a une particularité : elle est animée par une quarantaine de salariés volontaires appelés « relais diversité ». Chaque semaine, deux permanences se tiennent dans les locaux du site au cours desquelles les salariés qui se sentent victimes de discrimination peuvent se confier à un binôme d’écoutants. « Sur les 37 dossiers traités en 2012, 27 ont été clôturés à ce premier niveau, soit parce que le cas ne relevait pas de discrimination, soit parce que des solutions ont pu être trouvées », explique Sylvie Bracquemont, la « référente » de la cellule et responsable des politiques sociales de Disneyland Paris.
Si tel n’est pas le cas, une enquête s’engage auprès des témoins, collègues et hiérarchiques. « Nous avons pensé que la proximité était un plus et qu’il était plus facile pour les salariés de s’adresser à leurs pairs. Cette instance est en fait un recours supplémentaire aux RH et à la voie syndicale » justifie Sylvie Bracquemont. Une initiative qui n’est pas née par hasard. «En 2008, une enquête à laquelle avaient répondu 8000 salariés a révélé que près de 20% des salariés s’estimaient victimes ou témoins de discrimination, » rappelle Youcef Alem, responsable de la diversité. A partir de là, des groupes de travail se sont réunis et l’idée d’impliquer les salariés eux-mêmes dans la démarche de prévention est apparue à la Direction comme une évidence…

6 jours de formation pour cerner les cas de discrimination

Ces « relais diversité » sont retenus selon plusieurs critères : sens de l’écoute, empathie, altruisme… Les recrues suivent ensuite une formation de 6 jours, le temps d’être sensibilisés à l’identification des situations discriminatoires et à l’accueil des salariés en difficulté. Au programme : la connaissance du cadre légal, des 18 critères de discrimination retenus par la législation, plus une dizaine d’heures sur l’écoute… Le tout, validé par une évaluation des acquis. Avant d’aller sur le terrain, les futurs écoutants signent un « contrat de droits et devoirs », adhèrent aux principes déontologiques de la démarche : neutralité, confidentialité, etc, pour une durée de 1 à 3 ans maximum et bénéficient d’un détachement de 14 heures par mois pour exercer leur mission d’écoute ou d’enquête. « Cette démarche est une bonne façon de responsabiliser les salariés et de créer du lien social », estime Abdou  Karam, « relais diversité » et délégué du personnel, en poste à l’Hôtel Cheyenne de Disneyland Paris.

Trois cas de discrimination avérés

Parmi les principaux motifs de plainte viennent, par ordre d’importance, l’origine ethnique, l’état de santé et l’apparence physique. Lorsqu’une solution a été trouvée, « l’objectif est de remettre le plaignant dans une situation de travail  normale » précise la référente du dispositif anti-discrimination. L’an dernier, sur les 37 dossiers,  3 cas de discrimination avérés ont été traités. En principe, une sanction s’impose en pareil cas. Mais nous n’avons pu en savoir plus : « S'agissant de dossiers confidentiels et anonymes, nous ne pouvons pas faire de commentaires sur les dossiers traités » , précise-t-on au service communication du groupe.

Un système jugé opaque 

La formule laisse néanmoins sceptique. « Je suis circonspect sur ce type d’initiative, nuance Eric Rocheblave, avocat en droit social. C’est une façon pour l’entreprise de prouver qu’elle prend bien les mesures nécessaires pour protéger la santé physique et mentale de son personnel, mais en déchargeant ses responsabilités sur des salariés pour qui cette mission peut être lourde à porter, en particulier, quand un entretien avec un plaignant ne se passe pas bien. Sans parler de la responsabilité juridique », estime le juriste. Ce qu’il préconise plutôt ? Les cellules  pluridisciplinaires  composées des différents acteurs de l’organisation (RH, manager, médecin du travail, représentants du personnel…) qui garantissent un cadre clair et bordé. En interne, la cellule Ideme suscite des critiques bien plus radicales auprès des syndicats. Thomas Baer, délégué CFDT, déplore l’opacité du dispositif : « Nous manquons de données chiffrées détaillées et n’avons aucun élément sur la finalité des plaintes », explique-t-il. « C’est une coquille vide ! » renchérit Hervey Saumade, secrétaire général de FO Disney,  « une façon de shunter les syndicats et de ne pas mettre les affaires de discrimination sur la place publique. Quoi que … celle de Guy-Bruno Mboe, l’ex secrétaire général de FO Disney, s’est propagée dans les allées du parc d’attraction autant que dans les médias : en novembre dernier, il a gagné l’action en justice qu’il menait depuis 7 ans pour harcèlement et discrimination avec, à la clé, 8000 euros de dommages et intérêts. Mais il ne compte pas en rester là. Maintenant, c’est le pénal…

 

Source : novethic.fr

 

Repost 0
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 17:37

La police judiciaire de Meaux vient de mettre au jour un trafic de résine et d’herbe de cannabis, organisé depuis plusieurs années par des salariés de Disneyland Paris… au sein du parc. Démarrée en mai 2012, l’enquête s’est transformée en information...

Repost 0
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 20:15

Disneyland Paris et un ancien employé ont rendez-vous avec la justice, mardi. Un ancien cascadeur du parc d'attraction de Marne-la-Vallée dénonce les mauvaises conditions de sécurité d'un spectacle avec motos et voitures.

Protections insuffisantes, matériel inadapté, enchaînement de plusieurs rôles dans la même journée... L'homme, chef cascadeur durant cinq ans, accuse aujourd'hui Disneyland Paris de manquements qui auraient eu, selon lui, de graves conséquences sur sa santé. "Certaines de ses pathologies commencent à être reconnues comme maladie professionnelles", explique ainsi Europe1.

Mardi après-midi, il sera devant le tribunal des affaires de sécurité sociale de Versailles où il demandera réparation.

 

Source: BFM TV

Repost 0
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 21:02

Le ministère de la Défense et Disneyland Paris viennent de signer un accord facilitant la reconversion des militaires et permettant au parc d’avoir des employés modèles.

MARNE-LA-VALLÉE, LE 12 NOVEMBRE. Mécanicien aéronautique pendant quinze ans, Cyril Bonnin s’occupe de la maintenance des manèges à Disneyland.

 

Passer du képi aux oreilles de Mickey : c’est le pari d’une convention que viennent de signer Disneyland et le ministère de la Défense. Le but : faciliter l’accès des militaires aux métiers du parc d’attractions. « C’est un accord que nous avons trouvé avec Défense Mobilité, l’organisme chargé de la reconversion des soldats qui partent à la retraite mais aussi ceux qui veulent changer de métier », résume Jean-Noël Thiollier, directeur à Disneyland .

SUR LE MÊME SUJET

Cette convention, qui vaut également pour les conjoints et les enfants des militaires, formalise et développe un processus qui existe déjà. « Depuis quelques années, nous avons constaté que l’armée et nous partagions beaucoup de valeurs communes », estime Jean-Noël Thiollier. Pêle-mêle, il cite notamment « l’esprit d’équipe et la solidarité », « les facilités relationnelles avec le public » et « le fonctionnement par process — c’est-à-dire en séquencé ».

Autre point de convergence : « Le spectre des métiers pratiqués dans l’armée est aussi large que chez nous », assure le directeur. A l’heure actuelle, les quelques militaires déjà embauchés dans le parc travaillent à la sécurité, voire à la maintenance. « Le but est d’élargir cet horizon, poursuit-il. Cela pourra aller des médecins du travail internes au parc au contact avec la clientèle… Et pourquoi pas jusque vers l’artistique. On sait qu’il y a des palefreniers et des musiciens dans l’armée, ça nous intéresse! » Pour autant, cette convention ne prévoit aucun quota à respecter dans l’embauche de militaires, sur les 15000 salariés que compte le site. « Il s’agit juste de considérer l’armée comme un vivier supplémentaire, au même titre que Pôle emploi, par exemple », précise-t-on à Disneyland Paris. Du côté de Défense Mobilité, on constate ce même intérêt partagé. « Chez nous, la durée moyenne d’une carrière est de onze ans, chiffre le général Jean-Paul Martial, responsable de cet organisme créé en 2009. Or, le dispositif de retraite ne se met en place qu’au bout de quinze ans de service… La reconversion est donc un enjeu important. »

Des acquis utiles au parc d’attractions


Car si, chaque année, environ 20000 jeunes s’engagent dans l’armée, entre 20000 et 22000 la quittent. « Pour être attractif au moment du recrutement, il faut donc qu’on le soit aussi au départ, insiste le général Martial. D’où cette convention que nous avons passée avec Disney et que nous avions déjà avec une quarantaine de grandes entreprises comme la SNCF, Air France, etc. » Pour l’officier, Disney présente l’intérêt d’avoir « une bonne image », d’être « une source importante d’emplois et d’ouvrir à beaucoup de métiers différents ». « Dans le cas de Disney, la manipulation d’un fusil ne leur servira à rien, s’amuse Jean-Paul Martial. Mais la majorité de notre personnel a déjà des acquis transposables à cette entreprise. »

 

Le Parisien

Repost 0
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 10:18

Le président du conseil de surveillance d'EuroDisney, Antoine Jeancourt-Galignani, a annoncé son souhait de démissionner de son poste d'ici fin 2012. Il évoque des désaccords stratégiques avec la maison-mère et la direction du parc.

Mercredi 7 novembre 2012, le président du conseil de surveillance d’Euro Disney, Antoine Jeancourt-Galignani, a annoncé sa démission d’ici fin 2012, selon l’Agence France Presse (AFP) qui cite l’intéressé et la direction de l’exploitation de parc d’attractions.

Ce départ serait la cause d’un désaccord à propos de la stratégie de la maison-mère, The Walt Disney Company et avec la direction du site.

Cette dernière confirme l’information mais ne livre pas plus de détail.

De son côté, Antoine Jeancourt-Galignani estime qu’il est "temps de passer la main". Cela fait 23 ans qu’il est membre du conseil de surveillance et 17 ans qu’il en est président.

 

source : le figaro

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de DlrpMinute
  • Le blog de DlrpMinute
  • : Description: Bienvenue sur la page fan de Dlrp minute . Dlrp minute est une communauter sur l'univers Disney et de la walts disney compagnie . Sur cette page vous découvrirais toutes les dernieres nouvelle des parcs Disney a travers le monde ainsi que l'actualiter de la Walts Disney Compagnie . Je tiens a préciser que cette page n'est point oficiel ! Toutes l'équipe de Dlrp minute vous souhaite une agréable lectures . °O° Magicalement Dlrp minute °O°
  • Contact

Bonjour

°O° Bonjour Mesdames et Monsieur. °O°

 

Dlrp Minute vous souhaite la bienvenue sur notre blog avec beaucoup d'actualités et d'articles sur les Travaux, les nouveautés, les projets de disney et de nos parc.

Dlrp Minute vous souhaite une agréable visite sur notre blog, merci d'avance de votre visite et merci de donner votre avis sur les articles.

 

°O° Cordialement Dlrp Minute °O°

Rechercher

Pages